L'Ombudsman des banques

  • L’institution de l'Ombudsman des banques suisses a débuté ses activités en avril 1993. Maintenant bien établie, elle traite près de 2000 demandes par an et la tendance est à l'augmentation.
  • L'Ombudsman des banques gère également la centrale de recherche d'avoirs non réclamés (comptes en déshérence) (Recherche d’avoirs).
  • Depuis juillet 2013, l'Ombudsman des banques est M. Marco Franchetti. Il est secondé dans ses fonctions par une équipe multilingue d'avocats, d'économistes et de spécialistes du secteur bancaire.

Un médiateur neutre

  • L'Ombudsman des banques suisses est une instance d’information et de médiation. Il traite les plaintes concrètes de clients contre des banques ayant leur siège social en Suisse.
  • L'ombudsman des banques est neutre et il est tenu à l'obligation de discrétion.
  • La médiation est gratuit.

La Fondation

  • L'Ombudsman des banques suisses est sous la responsabilité institutionnelle d'une fondation.
  • Le conseil de fondation est composé de personnalités indépendantes et l'élection de l'Ombudsman lui incombe.
  • La Présidente de la Fondation est Madame Annemarie Huber-Hotz, Dr. h.c. et ancienne chancelière de la Confédération.

Que faire?

  • Adressez tout d'abord votre plainte à votre banque et demandez une réponse écrite.
  • Si la réponse de la banque est insatisfaisante, vous pouvez contacter oralement ou par écrit l'Ombudsman des banques.
  • Si une autorité est déjà active (p. ex. tribunal, administration, service des poursuites) l'Ombudsman des banques ne peut généralement plus intervenir.
  • Veuillez-vous référer à la page Requêtes pour une description plus précise de la procédure à suivre.
Actualités

Publication d’avoirs depuis longtemps en déshérence

16 décembre 2015

Les banques de Suisse ont commencé à publier sur Internet les avoirs depuis longtemps en déshérence. De plus amples informations sont disponibles dans le communiqué de presse de l’Association suisse des

[en savoir plus …]

Cas sélectionnés

Exécution d’ordres passés par e-banking

Test

Un investisseur en actions expérimenté avait passé pendant la nuit, par e-banking, un ordre d’achat à la banque portant sur un certain nombre d’actions d’une société de biotechnologie qu’il suivait

[en savoir plus …]

Rapport Annuel

L’Ombudsman s’adapte à des exigences croissantes

2 juillet 2015

L’instance de médiation réagit aux mutations du secteur bancaire. Les attentes et les exigences des clients augmentent. La LSFin ne doit pas entraver les procédures de conciliation. En 2014, l’Ombudsman

[en savoir plus …]